Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Fabienne Brugère

Bordeaux regorge de talents. Fabienne Brugère* professeur de philosophie à Bordeaux 3 publie un nouvel ouvrage nous interpellant en tant qu'individu mais pas nécesssairement d'individu isolé condamné au repli du chacun pour soi.

Cet ouvrage illustre bien notre attention autour de la vie du clown chocolat. Curieux rapprochement me direz vous ? Oui mais connaissant la vie de Chocolat c'est bien l'émergence d'un individu, apatride, noir,  descendant d'esclave et esclave lui même, et construit malgré tout une vie citoyenne dans l'altérité.

Un homme en avance sur son temps, un individu dan sa modernité comme nous le dit Fabienne Brugère.
Fabienne Brugère et le livre "la politique de l'individu"Fabienne Brugère et le livre "la politique de l'individu"

Fabienne Brugère et le livre "la politique de l'individu"

Analysant ainsi la naissance de l'individu depuis la Révolution Français,

« l'individu est devenu individu par son Universalité ; aujourd'hui, il l'est par sa distinction, son désir de singularité. Au XIXè siècle et tout au long des Trente Glorieuses, la protection sociale et le droit des salariés se sont construits à travers les luttes collectives : il s'agissait, à partir d'une norme universelle, de donner à chaque individus sa place dans la société. Cette logique s'est renversée dans le dernier tiers du XXème siècle : avec l'effondrment des espérances collectives a fleuri la revendication d' »être soi ». 

Tout l'enjeu, aujourd'hui, consiste à trouver une autre façon de faire monde commun, à partir non d'un individualisme à l'universel, mais d'un universalisme de la distinction »

Un peu long comme citations mais ce constat est bien réel que nous partageons du moins ceux qui militent dans le camp progressiste (?).
Anonymous Anonymous

Anonymous

Car l'écroulement du « socialisme réel », puis l'adaptation du social libéralisme au capitalisme et à la perte de son caractère progressiste, laisse un champs de ruine dans l'idéologie de transformation sociale entamée par Marx et les penseurs socialistes face à la montée de l'indidualisme récupéré par la société capitaliste. Qui laisse (je cite encore) «  L'individu est un mixte d'individu néolibéral, moral et narcissique. ». Ouvrant ainsi la porte au chacun pour soi.

Quelques pistes de réflexions après ce constat. L'affirmation d'une nouvelle « modernité » de la pensée progressiste s'attachant à travers des mesures de protections sociales, d'éducation, de santé, de revenu universel, de logement, ces protections permettant le « soutien » de l'individu.

Ce qu 'elle qualifie de « politique de l'individu. »


« L'avenir de l'Etat social est, de ce point de vue, moins la décroissance ou l'écologie que le bien être collectif (qui compend la préservation des ressources et le bonheur des générations futures). »


Un livre qui n'est pas un pensum mais qui donne à penser.


A l'individu qui réclame sa liberté et qui proteste en même temps contre tout principe d’intervention collectif, (voir le débat actuel sur la fiscalité).

A l'idée d'une politique ou la démocratie mérite mieux que ces débats corporatistes, ou le conservatisme des idées, l'égoïsme des nantis s'opposant et freinant la nécessaire évolution de nos sociétés, reconnaissant ainsi la place de l'individu citoyen et le rôle nécessaire de l'Etat pour le protéger et mettre en place le soutenant.

Globalement d'accord avec cette réflexion.

Il n'en reste pas moins vrai qu'il ne faut pas négliger les résistances de ces égoïsmes et que la lutte des classes restent un moteur à ne pas négliger (ce qu'elle ne fait pas d'ailleurs) dans la transformation sociale.
Chirico la fabrique des rêves

Chirico la fabrique des rêves

* Fabienne Brugère, est une philosophe française professeur Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, spécialisée en esthétique, histoire de la philo (XVIIIe siècle), philosophie morale et politique, études de philosophie anglo-américaine et théorie féministe.

Elle est actuellement professeur à l'université Michel de Montaigne-Bordeaux 3.

Elle est également Présidente du Conseil de développement durable de Bordeaux depuis juin 2008, espace de démocratie participative placé aux côtés des élus de la Communauté urbaine de Bordeaux qui rend des avis et formule des propositions sur les stratégies et projets territoriaux, et plus généralement sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux du développement de l’agglomération bordelaise.

Elle dirige les collections « Lignes d'art » aux PUF Paris et « Diagnostics » aux éditions du Bord de l'eau, Bordeaux/Lormont.
Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :