Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE RIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME .*

Ce matin, lors de la réunion du bureau de Bordeaux Porte du Monde, notre réflexion a porté sur le rire et l'affaire Dieudonné.

Aujourd'hui on peut parler «d'affaire » et elle nous interpelle, nous les Amis du clown Chocolat.

De quoi l'humour (?) de Dieudonné est il le nom ?.

Pierre Desproges disait « qu'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui »

(* contrairement à ce que prétentait Rabelais les animaux eux aussi rient)

Qui est le clown ? Qui est le clown ?

Qui est le clown ?

Ne jamais oublier.

Ne jamais oublier.

Si le rire a été interprété comme un moment de rupture de l'ordre social (Henri Bergson – Le rire – Essai sur la signification du comique) ou un renforcement de celui-ci en ordre d'appartenance.

De nos jours, le « rire de tout » sans limite semble être devenu la règle.

Glorification du fric, individualisme, cynisme, vulgarité, blagues sexistes, racistes, ethnicites, humiliations diverses, tout est bon pour rire de l'autre sans remise en cause personnelle. Ce discours diviseur fini de remplacer celui plus traditionnel autour d'une critique sociale, des mœurs* qui ont fait la joie des chansonniers, humoristes, amuseurs, comiques et autres clowns.

Il s'agit d'un discours politique qui avance masqué. Celui de la dénonciation d'une idéologie dite des « droits-de-l'hommisme (?) » ignorant ou moquant les grandes conquêtes sociales et collectives de l'après-guerre.

Encouragé par les échecs des gouvernements et l'absence de débouché politique national et européen, cet humour illustre notre période de désespérance sociale nourrie par la bêtise de jeux télévisuels, de films, encourageant toute une sous culture vulgaire, amenant à la légitimation des bourreaux au détriment des victimes pour faire le buzz.

De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs
De curieux amis et admirateurs

De curieux amis et admirateurs

On est loin en effet d'un Clown Chocolat qui tout en subissant le racisme, l'exclusion de son temps retournait par le rire cette violence.

Pourtant Chocolat aurait pu lui aussi à l'image d'un Dieudonné justifié d'une haine antisémite puisque son numéro vedette a été arrêté suite à l'Affaire Dreyfus et à la prise de conscience antiraciste de l'opinion française qui ne pouvait plus accepter les humiliations subies par Chocolat dans ses numéros.

Chocolat non seulement ne tourna pas antisémite mais continua à s'occuper des autres (voir ses visites aux hopitaux pour enfants et de sa thérapie par le rire) et pratiquer son art sur les scènes de France.

Le clown chocolat de la joie et de l'amour partagé.Le clown chocolat de la joie et de l'amour partagé.
Le clown chocolat de la joie et de l'amour partagé.

Le clown chocolat de la joie et de l'amour partagé.

Tout autre est Dieudonné qui certes a du talent mais le retourne dans un message de haine. D'ailleurs dans ses gags il n'interprète pas des personnages mais se met directement en scène, lui Dieudonné devenu victime d'un complot sioniste. Ce qu'il dit sur scène, il le dit dans la vie (voir l'interview à la TV iranienne).

Jusqu'à prèsent il a joué sur du velours dans une sorte de confidentialité de réseaux composés de rieurs bon marché, de fachos divers, de complotistes, de bonnes âmes défendant la liberté d'expression (?) au détriment de la mémoire, de la morale et tout simplement de l'Humanité.

Dieudonné arrange beaucoup de monde.

Tout d'abord lui même puisqu'en jouant avec le feu, mélangeant, provocations, reniements, fréquentant Le Pen, Faurisson ou Soral tout cela au nom d'un antisionisme de façade masquant une haine antisémitisme, il fusionne ainsi plusieurs publics.

La classique alliance connue des rouges et bruns réunie dans un combat antisioniste, cache sexe de leur antisémitisme, des islamistes, des jeunes de banlieue, des beaufs décervelés mais aussi de gens qui mettent comme préalable et en avant la « liberté d'expression ».

Il n'arrange pas que son public mais aussi Manuel Vals qui n'étant pas à une contradiction près expulse les roms en ne leur reconnaissant pas le droit d'assimilation et par cette agitation médiatique en fait oublier les chiffres du chômage, le ralliement au MEDEF du gouvernement.


Manuel Vals se fait le défenseur du CRIF s'autodéclarant représentant d'une

« communauté juive de France » qui en attisant les conflits avec Dieudonné lui donne encore plus d'importance et justifie par cette acharnement la victimisation du dit « «humoriste », interdisant tout regard critique à l'égard du gouvernement israélien et sa politique criminelle au Moyen Orient.

Cercle vicieux qui pourrit quelque peu la reflexion autour du devoir de mémoire contre les politiques racistes, le particularisme de la SHOAH.

Combattre le négationisme au nom des victimes de l'Holocauste, c'est le juste combat pour la Démocratie et le Justice, le sens de notre responsabilité.

En même temps n'est il pas ridicule de voir cette tempête dans un verre d'eau ?

Dieudonné ne respecte pas la loi, un humoriste est un citoyen comme les autres, pourtant il a déjà été condamné 11 fois et ne payent pas ses amendes en se rendant ouvertement insolvable. Un quidam normal, lui serait jeté en prison directement ! Un fois encore une justice semble à deux vitesses.

Un « humoriste » est un citoyen comme les autres et quand il ne respecte pas les lois il doit être condamné.

Quand à l'opportunité de l'interdiction des spectacles de l'ex-humoriste, on peut se poser la question et comme le dit Stéphane Guillon ne sont-ils pas devenus simplement des meeting politiques ou l'on participe à un défouloir pour se fourrer « la quenelle » jusque là, symbolique signe machiste et vulgaire.

On est loin de l'humour. Cet acharnement et cette haine à l'égard des juifs ou de tout autre communauté ne se justifie pas.

En conclusion je ne suis pas sûr qu'on puisse rire de tout et n'importe quoi, mais il est vrai que tout est subjectif.

Jean Pierre Lefèvre

* Guy Bedos, Coluche, Pierre Desproges déjà nommé, Stéphane Guillon, Patrick Timsit, Elis Eimoun etc....

Il est à plaindre.

Un peu d'humour final quand même.

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0