Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques mois, lorsque nous décidions de nous intéresser au clown chocolat, il y avait la volonté de lui donner toute sa place.

A la fois parce qu'il a été le premier artiste noir en France, comme personnage ayant eu une vie extraordinaire, fils de nègres marrons, lui même esclave, nègre dans une France ou le racisme moderne prend son envol, il est mort dans l'anonymat le plus complet, enterré dans la fosse commune du cimetière protestant de Bordeaux ce 17 novembre 1917.

Bordeaux lui doit une reconnaissance.

Carcan, esclavage et préjugés raciauxCarcan, esclavage et préjugés raciauxCarcan, esclavage et préjugés raciaux

Carcan, esclavage et préjugés raciaux

Notre magnifique cité ayant fait une bonne part de sa fortune avec le commerce triangulaire (voir les salles du Musée d'Aquitaine consacrées à l'esclavage).

L'homme Chocolat pourrait être le trait d'union entre ce passé peu glorieux de notre ville, mais c'est son passé, et aujourd'hui, le Bordeaux, Porte du Monde que Chocolat symbolise, d'homme tourné vers l'autre, symbolisant la différence, le rire et l'amour des enfants.

2014, je sais, nous sommes en élections municipales, mais nous lançons une fois de plus un appel vers nos édiles de Bordeaux et de la CUB, afin qu'officiellement on le reconnaisse (écoles, médiathèques, rues ou places).

En parallèle, cet appel touche les artisans pâtissiers, chocolatiers ou autres pouvant eux aussi, j'allais dire, mettre les mains dans la pâte.... ou dans celle du chocolat pour populariser le clown, son histoire et ce qu'il symbolise.

Sans compter les associations, les artistes et surtout les écoles pour réfléchir et proposer des spectacles autour du clown en plus de celles existantes (voir les précédents articles).

Le clown chocolat symbolique Bordeaux/Anvers

A l'origine, j'ai été choqué par l'histoire d'une autre ville, d'un autre port, Anvers lui aussi port esclavagiste, qui utilisait un symbole que vous connaissez peut-être, les petites mains en chocolat d'Anvers.

D'ou viennent ces petites mains en chocolat ou « Antwerpse handjes » en néerlandais

Suite à un concours lancé en 1934 par la direction des maîtres pâtissiers de la ville, le boulanger Jos Hakker imagine ce petit biscuit croquant à pâte beurrée enduit de jaune d’œuf et surmonté de quelques amandes.

Pourquoi une main ? Tout simplement en référence à la légende de Brabo, le soldat romain qui réussit à tuer Antigone, un géant qui exigeait un péage de tous les bateliers naviguant sur l’Escaut. Brabo coupe sa main et la jette dans le fleuve. Ce geste donne d’ailleurs à la ville d’Anvers son nom : « Hand werpen » signifie en effet jeter la main en néerlandais.

En 1956, « Les petites mains d’Anvers » obtiennent un brevet, qui règlemente le processus de fabrication et d’emballage. Vous trouverez également ce biscuit typique en version chocolatée dans de nombreuses pâtisseries et boulangeries de la ville.

Voilà la réalité officielle mais il y en a une autre bien plus réelle malheureusement que vous allez découvrir.

Directement sur le blog de Raphael : http://raphael.afrikblog.com/archives/2012/09/10/25077503.html

Qui sont donc les cannibales ?

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :