Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Billet d'humeur

Un peu en colère ce matin.

Oui je sais le titre est grossier.

Mais de quel Mitterrand parlons nous ?

Pour paraphraser Victor Hugo nommant Napoléon 1er le Grand et le III le Petit, c'est un peu pareil avec Mitterrand le 1er François, le Petit Frédéric, qui au nom du pantouflage du copinage et rééquilibrage politique, commet tous les soirs une émission qui se veut intellectuelle parce qu'elle invite des personnalités du monde artistique de valeurs très inégales mais qui sont encensées par l'interviewer avec une voix sirupeuse, mielleuse et remplie de flagornerie.

A vomir !

Du coup plus de France Inter à cette heure là : c'est l'overdose.

Un guignol des médias Un guignol des médias

Un guignol des médias

Je pensais que ce vieux beau, s'était rangé des voitures, qu'il s'était acheté une conduite. Ce n'est pas possible pour un réac travaillé par le sexe et la culpabilité,.

Chassez le naturel, il revient au galop.

Comme on disait de Tayllerand (qui a en commun avec Frédéric Mitterand d'avoir été ministre mais ce n'était pas la même pointure) on peut le présenter ainsi :

« Une merde dans un bas de soie. »

des bordels de Thaïlande aux lustres des Ministères à France Interdes bordels de Thaïlande aux lustres des Ministères à France Inter

des bordels de Thaïlande aux lustres des Ministères à France Inter

Pourquoi tant de haine ?

Et bien l'origine de mon courroux est une interview du ci-devant il y a trois jours sur une radio belge, se permettant en toute vulgarité de se moquer de François Hollande et de sa vie privée.

Je trouve cela dégueulasse cette droite française (il n'est pas le seul) dans un réflexe pavlovien (rappelant les immigrés de Coblentz), d'aller moquer son pays, ses institutions et cracher sur la France.

Nulles pensées nationaliste ou réactionnaire à l'égard de ce type mais entre cette voix compassée sur France Inter chaîne du Service Public (qui doit le payer fort correctement avec notre argent soit dit en passant) et ses délires extérieures il est vraiment très mal placé, d'autant que quand on a avoué avoir eu des rapports pédérastiques dans sa jeunesse et s'en vanter dans un livre, on évite de faire la morale sexuelle aux autres de mon point de vue.

Et puis cette droite française moralisatrice, anti mariage gay, remettant en cause le droit des femmes à disposer de leur corps, raciste, intolérante sexuellement avec les pauvres (sinistre affaire d'Outreau), bienveillante avec ses enfants F.M. en est l'exemple), m’insupporte avec son hypocrisie.

Non vraiment cela ne passe pas. Ma réaction n'est pas bien sûr un soutien à la politique de François Hollande mais comme lui, je suis très attaché au respect de la vie privée tant qu'elle ne remet pas en cause la loi de la République.

C'est pourquoi le titre de mon article est un peu injurieux mais il fait référence au regretté Coluche qui luifaisait une différence entre grossièreté et vulgarité.

Je suis grossier, lui est vulgaire.

Jean Pierre Lefèvre

Tag(s) : #Infos et divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :