Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les XI e Rencontres la classe ouvrière, c'est pas du cinéma c'est parti.

La première séance ; JOSEPH EPSTEIN

Bon pour la légende s'est déroulée dans une salle bien remplie. Bon signe !

Le 11 avril 1944, Joseph Epstein connu dans la Résistance sous le nom de « Colonel Gilles »), agé de 33 ans est fusillé par les Nazis au Mont Valérien. Il dirige les FTP de la région parisienne développant une tactique de guérilla apprises pendant la Guerre d'Espagne qui le fera considérer comme « le grand tacticien de la guerre populaire ».

Joseph Epstein Joseph Epstein

Joseph Epstein

Le débat a été mené par Jean Claude Cavaignac d'Espaces Marx.

Georges Duffau-Epstein son fils a témoigné sur le tournage du film. Film qui lui a permis d'incarner réellement son père par les témoignages anecdotes des témoins, une autre image qu'il avait, celle d'un père icône, d'une statue de commandeur.

Belles images d'archives dont certaines inédites,notamment du Bordeaux des années 30.

Joseph Epstein est resté méconnu pour le grand public.

Pourtant arrêté avec le Groupe Manouchian, les allemands ne purent établir de lien avec eux. Torturé, il fut fusillé avec d'autres résistants en criant tout comme ses camarades : Vive la France.

Pierre Branac, historien du mouvement ouvrier girondin entre-l'entre-deux guerres, nous éclaira sur la situation politique de l'époque avec le particularisme de Bordeaux et de son Maire Adrien Marquet, élu par les classes populaires, pratiquant une politique clientéliste auprès des classes populaires, tout en étant au service la la bourgeoisie bordelaise. Interessante analyse sur le parcours d'Adrien Marquet passé du socialisme, au fascisme préparant son passage à la collaboration semant ainsi la confusion à gauche.

Pierre Branac Jean-Claude Cavaignac, Georges Duffau-Epstein et le public de l'Utopia
Pierre Branac Jean-Claude Cavaignac, Georges Duffau-Epstein et le public de l'UtopiaPierre Branac Jean-Claude Cavaignac, Georges Duffau-Epstein et le public de l'UtopiaPierre Branac Jean-Claude Cavaignac, Georges Duffau-Epstein et le public de l'Utopia

Pierre Branac Jean-Claude Cavaignac, Georges Duffau-Epstein et le public de l'Utopia

Tag(s) : #cinéma

Partager cet article

Repost 0