Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Longues marches en Chine

Exposition photographique du 25 Janvier au 9 Mars 2014.

En ces périodes de pluies trop régulières, une expo à voir bien au sec à la Base sous marine où vous pourrez y rencontrer comme nous voisins, amis ou collègues.

Et c'est gratuit pour les petits et grands.

De plus, deux films sont présentés dont l'un, superbe de Chris Marker :

Dimanche à Pékin textes au cordeau dit par Gilles Quéand, produit en 1957 par Argos film.

Ce film a été tourné en quinze jours par Chris Marker, lors d'un voyage organisé par les Amitiés Franco Chinoise pour le 6ème anniversaire de la création de la République Populaire de Chine.

Marc Riboud
Marc Riboud Marc Riboud

Marc Riboud

Une citation de Marc Riboud lui même, présentant son travail de photographe, illustré dans cette exposition sur ses photos de Chine montrant le passage du tout socialisme au capitalisme le plus dur :

« Il y a une orthographe de la photographie, un « bien écrire ». C'est assez amusant : il n'y a qu'une seule lettre à changer, entre les deux mots, on remplace un R par un P, et on passe de « orthographe » à « photographe »....

Même si le sujet sujet est bien compris et bien traité, même si l'intention est bien exprimée, il reste que sur la forme n'est pas construite, la photo est ratée. »

« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson
« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson
« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson
« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson
« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson
« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson

« Tu es né avec un compas dans l'oeil. » Henri Cartier Bresson

C'est singulier un photographe. On est avec lui et on regarde la même chose que lui. Puis on s'aperçoit que l'on a certes regardé, mais que l'on a pas vu. En tout cas on a vu autre chose. A moins d'en vouloir à l'artiste, on est culpabilisé et on est à son égard plein de gratitude. Car lui restitue ce qu'on aurait dû voir. Ce qui aurait dû nous retenir. Ce qui était digne d'être distingué dans le panorama confus de notre vision globale. »

Jean Daniel Quarante ans de photographie en Chine, éd Nathan, 1996

« La Chine est un géant qui sommeille. Laissez le dormir. Lorsqu'il s'éveillera, il étonnera le monde. »

Napoléon 1er

La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe
La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe

La jeune fille à la fleur, Mai 68, l'Afrique et la Chinbe

Biographie

Marc Riboud né en 1928, est le cinquième enfant d'une fratrie de sept. Il est élevé dans une famille bourgeoise son grand-père avait été l'un des fondateurs de la Lyonnaise de Banque).

Il est le frère des industriels Jacques, Antoine et Jean Riboud. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il combat dans la Résistance. Après la Libération, il étudie à l'Ecole Centrale de Lyon.

En 1951, il quitte son poste d'ingénieur dans une usine à Villeurbane après avoir oublié de rentrer d'un congé consacré à la visite du Festival de Lyon qu'il voulait photographier. Il se lance alors dans la photographie en indépendant. En 1952, il s'installe à Paris, où il rencontre Henri Cartier-Bresson et Robert Capa, deux des créateurs de Magnum Photos.

En 1953, sur l'invitation de Robert Capa il intègre l'agence et est envoyé àLondres où il reste deux ans. Sa capacité à capter les instants éphémères de la vie, grâce à des compositions puissantes, est déjà visible et cette aptitude va lui servir dans beaucoup de ses travaux.

De 1955 à 1957, il voyage en inde puis, en 1957, est l'un des premiers Européens à se rendre en Chine.

En 1959, Marc Riboud devient le vice-président de Magnum pour l'Europe. Il suit les événements de la décolonisation en Algérie et en Afrique noire dans les années soixante. Entre 1968 et 1969, il réalise plusieurs reportages sur le Nord et le Sud Vietnam.

En 1979, il quitte l'agence Magnum après quatre ans au poste de Président.

Dans les années quatre-vingts, il voyage dans le monde entier.


Sa photo la plus connue :

La fille à la fleur - Manifestation pour la paix au Viêt Nam, 21 octobre 1967 , Washington, 24,5 x 38 cm, musée d'art de Toulon.

Tag(s) : #Infos et divers

Partager cet article

Repost 0