Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après l'Alcazar à la Bastide, deux salles des Barrières côté ouest qui connurent le succès.

Les Trois chalets et le Casino des Lilas qui sont ouverts aux beaux jours, ces deux établissements sont très fréquentés à la Belle Epoque.

Les Trois Chalets sont ouverts en 1891, entouré de verdure. Concerts, opérettes, revues bref du caf'conc, agrémentés par des attractions de cirque.

Peut-être Chocolat y est-il passé lui-même.

Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque
Variétés et artistes de la Belle Epoque

Variétés et artistes de la Belle Epoque

Le directeur et propriétaire M. Marès y invita tous les plus importants artistes de music hall de l'époque comme, Anna Held belle élégante chanteuse, « une gosse bien roulée », qui continua son métier aux Etats-Unis en se mariant avec un Monsieur Ziegfield avec lequel elle créera les fameuses Ziegfield Folies.

Paulus, Mayol, la Compagnie du Chat Noir, mais aussi des troupes locales, ce qu'on appelle des spectacles de variétés.

Je n'ai pas encore d'informations concernant la fermeture de la salle, remplacé aujourd'hui au 87 cours Marc- Nouaux, à l'angle du Pdt Wilson par un immeuble devant un fleuriste qui vend peut-être du lilas ???

Jolie transition pour parler du Casino des Lilas, limite Bordeaux car installé à l'emplacement du parking de la Cité Administrative à Caudéran.

Lui aussi a été un lieu très populaire.

Là aussi Chocolat y a peut être joué car il y avait de nombreux numéros de cique, dressage, clowns etc. en plus d'une programmation de variétés identique aux Trois Chalets.

Les Ouvrard mari et femme y firent leurs adieux en 1907.

Se succèdent concert apéritifs, banquets, bals jusqu'à l'arrivée de l'Armée américaine en 1917 qui s'en servira comme casernement.

C'est sûrement pour cette raison que s'ouvrit sur ces lieux l'Américan Park et ses fameuses chutes d'eau pendant l'entre-deux-guerre, pour la laisser à la fin des années 50 à nos magnifiques gratte-ciel bordelais de la Cité Administrative.

Les Trois Chalets et le casino des Lilas, l'Américan Park et aujourd'hui la Cité AdministrativeLes Trois Chalets et le casino des Lilas, l'Américan Park et aujourd'hui la Cité AdministrativeLes Trois Chalets et le casino des Lilas, l'Américan Park et aujourd'hui la Cité Administrative
Les Trois Chalets et le casino des Lilas, l'Américan Park et aujourd'hui la Cité Administrative

Les Trois Chalets et le casino des Lilas, l'Américan Park et aujourd'hui la Cité Administrative

Extrait du livre de Paulus : trente ans de café-concert de Paulus.

« Au commencement de l'hiver 1886, pendant un congé que m'avait accordé le Directeur de la Scala, (celle de Paris) je fis une tournée dans le Midi, de Bordeaux à Sète, avec une troupe que j'avais organisée et qui comprenait, entr'autres artistes : Gabrielle Chalon, une fort belle jeune femme, qui me rendit de bons services comme chanteuse et comme comédienne ; puis Delpierre, artiste très adroit, Nadine, une gracieuse dugazon qui plaisait beaucoup et Mme Raphaël Félix, chanteuse de valses, très goûtée. Mon pianiste accompagnateur était Léopold Gangloff, musicien de talent, que je lançai du coup. Plus tard, il me fera la musique de la Boiteuse dont le succès fut énorme et gonfla la caisse du Répertoire Paulus. »

Tag(s) : #Ballades et rencontres

Partager cet article

Repost 0