Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Tout ce qui nous entoure, c'est tout ce qui nous précède, nous sommes les survivants de multiples désastres ce qui nous rend si fragiles ».

« Seul l'art a le pouvoir de tirer la souffrance de la vie..... »

« Aucun domaine n'est fermé.... »

« Plus nous en savons sur les connaissances, plus nous avons le choix »

Quelques propos tirés du livre et d'émissions de Jean Claude Ameisen au sujet de son dernier ouvrage « Sur les épaules de Darwin »

Quels liens me direz vous avec les salles de spectacles bordelaises ?

Salles de spectacles bordelaises

Salles de spectacles bordelaises

Et bien c'est dans cette présence persistance des êtres et des lieux de plaisir qui évoluent, transformant successivement les cirques, bals, cafés-concerts, music-hall, théâtres aujourd'hui cinémas, curieuse alchimie des plaisirs, ces lieux de rencontres entre artistes et publics, persistance malgré les aléas de l'Histoire, l'évolution des techniques, qui fait partie d'un art de vivre pourquoi pas bordelais ?

Chocolat sert de prétexte de cette ballade à Bordeaux.

Des salles de spectacles connues, certaines se sont transformées comme l'Olympia devenu en 2013 l'Auditorium et le Théâtre cinéma Français.

Nous en reparlerons ainsi que de l'Alhambra qui a su garder sa belle façade.

Mais il n'y a plus rien de La Scala, des Folies Bordelaises ou des Bouffes Bordelais.

La Scala hier et aujourd'hui au 16 rue Voltaire
La Scala hier et aujourd'hui au 16 rue Voltaire

La Scala hier et aujourd'hui au 16 rue Voltaire

Construit à la place d'une maison commerçante entre 1862 et 1869, le café-concert Le Delta dirigé par un certain Dédé chef d'orchestre à l'Alcazar et au Folies Bordelaises fit venir de nombreuses vedettes de la chanson Paulus, Ouvrard père, Amiati, Plessis, Kam-Hill...

En 1877, le lieu deviendra un atelier d'imprimeurs au nom de Prouteaux et Chaubin jusqu'en 1906, pour revenir au music-hall sous le nom de Scala,

direction M. de Villeroy. La salle est décrite ainsi :

"Un pourtour garni de glaces se développe autour des fauteuils. Des teintes orange et rose clair, une décoration discrète" la décrivant comme une bonbonnière.

Après un incendie elle est ré-ouverte et recevra très souvent des spectacles locaux comme Tichadel qui enanimera les soirées.

Racheté par l'archevêché en 1936 pour en faire un cinéma de bonne réputation elle s"appellera le cinéma Mondial et fermera définitivement en 1975.

Les Folies Bordealise hier et aujourd'hui
Les Folies Bordealise hier et aujourd'hui
Les Folies Bordealise hier et aujourd'hui

Les Folies Bordealise hier et aujourd'hui

56, Rue Sainte-Catherine

La salle fut construite, en 1872, à la faveur de la démolition d'une partie du Bazar bordelais datant de 1835. Les Folies-Bordelaises seront fermées définitivement en 1893, pour être remplacées par Les Nouvelles Galeries.
Grandes vedettes... Amiati, Thérésa, Paulus, Ouvrard... Yvette Guilbert y sera ovationnée en 1891 après avoir interprété "Je suis grise"..

Les Bouffes bordelaises hier et .....aujourd'hui ancien siège de radio bleue
Les Bouffes bordelaises hier et .....aujourd'hui ancien siège de radio bleue
Les Bouffes bordelaises hier et .....aujourd'hui ancien siège de radio bleue

Les Bouffes bordelaises hier et .....aujourd'hui ancien siège de radio bleue

Les Bouffes-Bordelais sont situées à l'angle de la rue Judaïque et de la rue Saint-Clair (aujourd'hui Rue Charles Marionneau)


C'est un sieur Jean-Gustave Bonnard qui en 1895 construit ce théâtre, inauguré le 7 mars 1896 entre le théâtre de l'Appolo et l'Alhambra

La Belle Otéro, Bourgès, Loïe Fuller, Kam-Hill, Eugénie Buffet, Mayol, Frégoli, Florence Duparc, le Chat Noir, Mistinguett,Ouvrard et Madame, Paulus, Paulette Darty y donnèrent notamment, leurs représentations.

Un incendie en 1906 le détruit et ré-ouvert en 1907 il sera le théâtre de l'opérette jusqu'en 1932 quand il se transforma comme d'autres en cinéma ; le Capitole, démoli en 1980 pour en faire l'immeuble « mastoc » que l'on voit de nos jours.

Jean Pierrre Ameisen "Sur les épaules de Darwin"Jean Pierrre Ameisen "Sur les épaules de Darwin"

Jean Pierrre Ameisen "Sur les épaules de Darwin"

Tag(s) : #Ballades et rencontres

Partager cet article

Repost 0