Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous finissons notre tour des salles de spectacles bordelaises à l'époque du clown chocolat, sujet que je vous ai proposé au cours de mois de février 2014.

J'espère que cette balade sur le blog de l'assopourquoipas vous aura distrait et

nous donnera peut être l'occasion de ballades réelles commentées que les amis du

clown chocolat vous proposerons bientôt dans notre ville.

Pour en revenir à nos salles la petite dernière sera l'Olympia-Gaumont plus

connue de nos jours comme celle de l'auditorium de Bordeaux au 9 cours

Clemenceau.

de l'Olympia Gaumont à l'Auditorium de Bordeauxde l'Olympia Gaumont à l'Auditorium de Bordeauxde l'Olympia Gaumont à l'Auditorium de Bordeaux

de l'Olympia Gaumont à l'Auditorium de Bordeaux

ll est vrai que notre clown n'a pu y jouer car il est mort en 1917 et cette salle fut ouverte le 12 juillet 1919.

Au départ, c'est une salle de théâtre très luxueuse.

Rachetée et transformée en cinéma dès 1922 par Léon Gaumont, l'homme à la Marguerite (symbole de sa société et prénom de sa chère femme), cette salle de 1548 places voulait faire de Bordeaux la « capitale du cinéma ».

Films alternant avec des spectacles divers, ballets, chansons, danses elle fut réaménagée tout au long des ans pour fermer ses portes en 2002 après 80 ans de bons et loyaux services.

Après de longues interrogations, tractations sur son avenir et des travaux tout aussi interminables, en 2013, enfin, allais-je dire un magnifique auditorium y a vu le jour.

Léon Gaumont Léon Gaumont
Léon Gaumont Léon Gaumont

Léon Gaumont

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0