Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Denis Vierge vous connaissez ?

Allez voir son site, c'est sûr je dirai sûrement moins de bêtises mais, parlons quand même de nos points communs.

Comme lui j'aime la BD. Lui la dessine et la scénarise. Moi je la lis.

Oui je lis de la BD, celle qui fait voyager, la BD qui parle de notre Monde, des gens qui l'habitent, bref une BD qui s'engage, nous interpelle et si vous êtes comme moi qui l'ignorait encore, le travail de Denis me plait beaucoup.

Et avant le 9 avril pour rester dans le coup, vous pouvez acheter ou emprunter dans une des nombreuses médiathèques de la ville son premier livre que j'ai beaucoup apprécié :

VAZAHABE !

Une histoire, avec des vrais gens, des itinéraires, de corruption, de prostitution de mépris racial, de misère sociale mais aussi une histoire d'amour Malgache sur fond de beautés, de populations et de paysages « exotiques ».

Le 9 avril, Denis Vierge dédicacera son deuxième ouvrage à la boutique BD Fugue à Bordeaux (on en reparlera).

UN MARRON

Je ne peux pas encore en parler objectivement car je n'ai pas lu le livre mais notre dernière discussion m'a mis l'eau à la bouche. La BD n'est pas seulement historique elle interpelle l'actualité car le clown chocolat a eu lui aussi à Cuba des parents « nègres marrons ».

Denis Vierge situe après Madagascar objet de sa première BD, à l’île de la Réunion avec la nouvelle : Un marron.

La nouvelle BD arrive !

La nouvelle BD arrive !

Mais qui est en deux mots Denis Vierge ?

 

Connu par de nombreux bordelais, il a animé avec d'autres jeunes gens de talent, la revue La Lunette, entre 2002 et 2006 et aujourd'hui anime aussi le site Le Cochon en Carton.

Revue ouverte sur des reportages ou témoignages graphiques, photographiques ou écrits, ouvrant ses pages à des créateurs venus de tous horizons. 

Il a réalisé plusieurs reportages graphiques sur une ONG à Madagascar, sur la police à Bordeaux, à propos de la commémoration des 10 ans du génocide rwandais, sur l’île d'Oléron ... 

 

Un dessinateur de BD ? Pas seulement, prof, j'allais dire dans le civil, il continue son chemin artistique sans tourner le dos à ses engagements philosophiques, politiques et c'est sûrement aussi le fond de notre rencontre et du soutien de Denis au amis du clown chocolat.

 

Mais le plus simple est de lui laisser nous livrer lui-même sa propre biographie, n'est ce pas mieux ?

 

"Le drame de Denis Vierge, c’est qu’il n’est pas assez entré dans l’histoire.
Denis Vierge, qui, depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, Denis Vierge échappe à l’angoisse de l’histoire qui tenaille l’homme moderne, maisDenis Vierge reste immobile au milieu d’un ordre immuable où tout semble être écrit d’avance.
Jamais Denis Vierge ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.
Le problème de Denis Vierge, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or, qu’il ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé.
Le problème de Denis Vierge, c’est qu’il vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance.
Le problème de Denis Vierge, c’est que trop souvent il juge le présent par rapport à une pureté des origines, totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.
Le problème de Denis Vierge, ce n’est pas de s’inventer un passé plus ou moins mythique pour s’aider à supporter le présent mais de s’inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.
Le problème de Denis Vierge, c’est de rester fidèle à lui-même sans rester immobile.
Le problème de Denis Vierge et permettez à un ami de Denis Vierge de le dire, il est là."

 

Tag(s) : #spécial copinage

Partager cet article

Repost 0