Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un crime contre l'humanité. Le troisième au cours de ce XX e siècle, après celui des Arméniens et des juifs.

Pour beaucoup d'entre nous, trop de questions restent en suspend.

En avril 1994, les extrémistes Hutus, massacrent 1 million de personnes en 3 mois, sous les yeux impuissants je ne dirai pas complice de la communauté internationale.

Effaré devant ce massacre encouragé par une haine crée et entretenue par les différents pays colonisateurs d'hier et des jeux impérialistes aujourd'hui, les explications restent pour le moins compliquée et opaques.

La France y a été mêlée politiquement et sa présence militairement dans le pays dans le cadre de l'opération turquoise, n'est pas un hasard.

Certes on peut difficilement imaginer l'armée française participer directement aux tueries, mais le gouvernement à l'époque, Présidence François Mitterrand, avec Alain Juppé comme Ministre des Affaires Étrangères a pour le moins fait eu quelques erreurs d'appréciation sur la préparation et la réalisation du génocide de 1994.

A lire Juppé et le Rwanda
A lire Juppé et le Rwanda

A lire Juppé et le Rwanda

Cette complexité Jean Pierre Cosse, que j'ai rencontré ce week-end à l'Escale du livre de Bordeaux, citoyen engagé dans les luttes des peuples africains l'analyse dans son livre « Alain Juppé et le Rwanda »* en tentant de nous éclairer sur les responsabilités du gouvernement français de l'époque, d'un manque de lucidité, d'analyse pour éviter ces crimes masquant les enjeux stratégiques, économiques et politiques de cette région des Grands Lacs ou la voracité des multinationales est sans limite, entretenant l'instabilité depuis des dizaines d'années pour mieux en exploiter ,les richesses.

La nouvelle crise des relations Franco-Rwandaise en est peut être une conséquence et la mémoire des centaines de milliers de victimes en masque aussi l'enjeu.

Qui a donc intérêt à ne pas y voir clair ?

Quelles leçons en tirer ?

Le rôle de la France et de l'ONU ?

Il est nécessaire d'approfondir et de chercher ce qui s'est passé et ne pas se masquer derrière l'horreur condamnable et condamné mais de chercher les responsabilités historiques et politiques qui ont laissé l'engrenage de la machine génocidaire se mettre en place, en renvoyant dos à dos les Tutsis et Hutus dans un conflit « tribal ».

Un peu court aux yeux de l'Histoire.

Jean Pierre Cosse et son livre
Jean Pierre Cosse et son livre

Jean Pierre Cosse et son livre

Alain Juppé et le Rwanda

de Jean Pierre Cosse

Editions de l'Harmattan

ISBN 978-2343-02122-5 prix 32 €

A noter la fraîcheur de l'accueil des libraires bordelais. Est-ce le titre de l'ouvrage qui dérange ?

Le livre est en vente à la librairie Georges de Talence.

Tag(s) : #spécial copinage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :