Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour de vacances

Retour de vacances en famille, un peu, voir pas mal gâchée par les massacres à Gaza, celui des chrétiens et des autres en Syrie ou l'enlèvement de jeunes filles au Nigéria, tout cela au nom de Dieu (???).

Quelle chance nous avons ici de vivre dans ce Monde en Paix.

A ce propos, j'attaque fort au sujet de l'irruption et l'utilisation du phénomène religieux depuis quelques années, utilisé à tort et à travers pour justifier tel le ou telle guerre ou massacre, je me pose une question.

Le Monde tournerait-il à l'envers ou ce débat ne serait il pas le nouveau cache sexe politique des Puissances Dominantes pour diviser les Peuples et les Religions à leur profit ?

Il est intéressant de lire ou relire Marx à ce sujet.

Retour de vacances

Il est bon à propos de religion et de fanatisme de relire la vraie citation que l'on attribue à Karl Marx sur la "religion et l'opium du Peuple ".
Marx n'a jamais dit ça, voici la vraie citation :
"La misère religieuse est tout à la fois l’expression de la misère réelle et la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature accablée, l'âme d'un monde sans cœur, de même qu'elle est l'esprit d'un état de choses où il n'est point d'esprit. Elle est l’opium du peuple."
Marx ne parle pas de la religion, mais de la "misère religieuse", qui est à la fois un palliatif à la misère réelle et la conséquence de la révolte contre cette misère.
Autrement dit, c'est parce qu'il y a des injustices et des conditions insupportables que des hommes et des femmes croient en un au-delà meilleur, au lieu de tenter d'améliorer le monde réel.
Le propos de Marx est en l'occurrence dirigé contre les socialistes allemands des années 1840 qui placent la lutte contre la religion comme une priorité.
Marx affirme au contraire que la priorité est de se battre contre la misère réelle et non contre sa conséquence.
"

NO COMMENT !

Tag(s) : #Infos et divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :