Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un clown au barrage de Sivens
un clown au barrage de Sivens

Il est bon de repréciser leur origine. (A lire mes articles parus sur le blog en février 2014).

Si Chocolat et Footit ont su faire évoluer par leur style, leurs numéros le statut du clown, à l'origine celui ci était un personnage jouant sur la fascination des couleurs des costumes, avec une voix énorme et sur un statut social négatif celui du plouc, du paysan, bref hors de la norme sociale dominante. Un repoussoir.


Il est donc intéressant de noter un certain parallélisme devant cette « épidémie » de clowns grimés maquillés outrageusement et violents, qui se développent dans notre pays, et le rejet social qui touche la jeunesse et sa désespérance quand à son avenir.

Bordeaux à même connu il y a dix jours la Zombie Walk, ou près de 3000 jeunes, déguisés, maquillées outrageusement renvoyaient ainsi l'image d'une exclusion encadrée et tolérée par les autorités, retrouvant ainsi l'esprit carnavalesque ou les codes étaient inversés seulement durant la période de la fête.

Une façon aussi de se retrouver.

Marches sans lendemains ?

Ces fêtes populaires anciennes et archaïques que l'on appelait aussi les bacchanales ont pour trait commun leur spontanéité, leur esprit libertaire dirigé contre l'ordre établi. L'église a combattu puis les a intégrées dans sa liturgie. Je pense ici au magnifique d'Andreï Roublev (à voir et revoir).

Aujourd'hui, caricatural, festif, influencé par la culture dominante anglo-saxonne, elles se nourrissent des peurs réelles, individuelles ou collectives entretenues et surtout germent sur l'exclusion sociale, raciale donc de la citoyenneté.

Elles sont entretenues générées par les films et feuilletons gores, renforçant aussi paradoxalement le système comme la cocotte minute relâche la pression en son sein.

Comment ne pas penser au barrage de Sevens et à l'assassinat de Rémy Fraisse qui ont vu d'autres jeunes masqués, avec de nombreux nez de clowns, maquillés des couleurs de la vie se battre, se mobiliser collectivement pour défendre notre Terre.

Aucun rapport ?

Peut être pas mais c'est bien de cela que nos classes dominantes se méfient, qu'une conjonction entre ces manifestations carnavalesques et somme toute folkloriques se fasse avec cette avant garde de la jeunesse qui elle par ses valeurs humanistes, écologistes et anticapitalistes est aux avants postes des luttes de l'Avenir.

Zombie walk "cul par dessus tête"
Zombie walk "cul par dessus tête"
Zombie walk "cul par dessus tête"
Zombie walk "cul par dessus tête"
Zombie walk "cul par dessus tête"
Zombie walk "cul par dessus tête"

Zombie walk "cul par dessus tête"

Et les clowns qui font peur !
Et les clowns qui font peur !
Et les clowns qui font peur !

Et les clowns qui font peur !

Le clown manifestant : "rira bien qui rira le dernier"

Le clown manifestant : "rira bien qui rira le dernier"

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0