Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Underground Railroad vous connaissez ?

En cette période où les crimes de la police à l’égard de la communauté Afro américaine montrent la persistance du racisme et des préjugés aux USA, j'ai lu ce matin dans Géo-histoire de décembre, un article très intéressant sur l'« l'Underground Railroad » ou le chemin de fer clandestin qui aida entre 30 et 100 000 à fuir l'esclavage, un des sujets de tension entre le Nord et le Sud déclenchant en 1862 la Guerre de Sécession.

Ne jamais désespérer et penser que l’Égalité, la Liberté sont toujours des combats à mener comme ces hommes et femmes ont pu le faire à l'époque et que nous continuons à notre échelle à mener au travers la mémoire du clown Chocolat, lui même enfant de l'esclavage.

L'Underground Railroad vous connaissez ?L'Underground Railroad vous connaissez ?
Harriet Tubman
Harriet Tubman

Qu'est ce que « l'Underground Railroad » ?

C'est un système clandestin mis en place par les abolitionnistes américains au XIXè siècle pour aider les esclaves à fuir les États du sud. Organisation secrète, on dirait aujourd'hui citoyenne, englobant des abolitionnistes laïques militants, des sectes (ce qui n'a pas le même sens ici et aux USA) comme les quakers.

Une organisation secrète avec ses planques, ses réseaux cloisonnés et des prises de risques terribles pour les esclaves en fuite mais aussi pour ceux qui les aidaient. Les membres du Chemin de fer clandestin utilisaient souvent un jargon spécifique, basé sur la métaphore ferroviaire.

Par exemple:

Les gens qui aidaient les esclaves à trouver le chemin de fer étaient les « agents » (ou « pasteurs »)

Les guides étaient les « chefs de train »

Les noirs libres ou en fuite, parfois des blancs, qui aidaient les fugitifs dans leur parcours étaient les « ravisseurs »

Les lieux secrets étaient les « stations » Les « chefs de gare » cachaient les esclaves chez eux.

Les esclaves en fuite étaient appelés les « passagers » ou « cargaison »

Les esclaves obtenaient un « ticket »

Conformément à la connaissance commune des Évangiles, les « roues continuaient de tourner »

Les bienfaiteurs financiers du chemin de fer étaient connus sous le nom d'« actionnaires

Une découverte pour moi dans ce long combat pour l’Égalité contre le racisme. Si vous voulez en savoir plus cliquez sur le lien suivant :

Tag(s) : #lecture

Partager cet article

Repost 0