Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La 10è semaine Anti coloniale et antiraciste rend hommage

à René Vautier (1928 – 2015), grand cinéaste, militant de l'anticolonialisme.

Rdv 20 h 30 le jeudi 5 mars, à l'Utopia

Projection unique de AVOIR 20 ANS DANS LES AURES, (copie restaurée)

Précédé de AFRIQUE 50, premier court métrage anticolonialiste.

Débat avec Gisèle Felhender et Isabelle Bettinger du réseau Sortir du Colonialisme,

soirée animée par Gilbert Hanna de la clé des Ondes  (90.1)

Films présentés par André Rosevègue et Jean Pierre Lefèvre.

Hommage à René Vautier à l'Utopia le 5 mars
Semaine anticoloniale
Semaine anticoloniale

.

Car René Vautier, rebelle, résistant (Croix de Guerre, citation à l'Ordre de la Nation par le Général de Gaulle), s'est toujours efforcé de mettre « l'image et le son à disposition de celles et ceux à qui les pouvoirs les refusent ».

Il est avant tout un grand cinéaste de « résistance cinématographique ».

Recherches esthétique, du point de vue de ce qu'il film, de qui parle-ton ?

Hommage à René Vautier à l'Utopia le 5 mars

.

Contemporain de Chris Marker, Joris Ivens, Jean Rouch, Yann Le Masson ou Paul Carpita, ces militants-cinéastes qui utilisaient leur caméra comme une arme, mise au service des luttes sociales et anticolonialisme.

Hommage à René Vautier à l'Utopia le 5 mars

Il faut voir et revoir « Avoir 20 ans dans les Aurès » car il s'agit à travers ce film de la question des choix, débats questionnements et contraintes de jeunes appelés antimilitaristes, qui vont se transformer en machine à tuer, sauf Nono qui choisira une autre voie.

Ce film a obtenu le Prix de la critique Internationale à Cannes en 1972.

Censuré, le film fait parti de l'histoire du cinéma et c'est Vautier qui après une grève de la faim en 1973, a fait condamner et reculer la censure même en France.

Cet homme, un lion indomptable a connu la prison en France pour son premier film « Afrique 50 » mais aussi dans son pays d'adoption l'Algérie, sans jamais renier aucun de ses engagements.

Mais écoutez et regardez ce document filmé de René Vautier, sur les témoignages des crimes de la colonisation de l'Algérie, à travers les écrits d'officiers français sur l'invasion de l'Algérie en 1830.

Comment pour lui ne pas faire le parallèle entre ces écrits et les crimes des nazis ?

Tag(s) : #cinéma

Partager cet article

Repost 0