Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paul et Laura Lafargue/Marx
Paul et Laura Lafargue/Marx

L'article publié sur Mouna Aguigui (voir plus bas) me renvoie à des souvenirs, ceux qui me rappellent aussi un vieux monsieur, c'est du moins ainsi que du haut de mes 20 ans, je voyais ceux qui ont mon âge actuel.

Un « vieux » militant mais je crois bien qu'il l'était réellement âgé, vendant au coin de la rue de la Huchette, le livre de Paul Lafargue « Le droit à la Paresse ».

J'ai du lui en acheter une dizaine, en passant le samedi soir et pour les plus « jeunes » lecteurs du blog de l'assopourquoipas33 qui ne l'ont pas lu, je vous invite à découvrir cet ouvrage.

Paul Lafargue, penseur révolutionnaire, est un sacré bonhomme.

Par son parcours géographique, comme écrivain, théoricien et révolutionnaire.

Il nous ramène de Cuba et à Bordeaux ???? Pas de hasard, cela ne vous rappelle pas quelqu'un ? Peut être se sont ils croisés avec le Clown Chocolat.

http://assopourquoipas33.over-blog.com/preview/98e9b52d806faf321013c5584e9fbdd560aba574

Le droit à la paresse de Paul Lafargue

Paul Lafargue est un socialiste français né à Santiago de Cuba, le 15 janvier 1842 et mort à Draveil le 25 novembre 1911.

Il est le gendre de Karl Marx et il est surtout connu pour son essai Le Droit à la paresse

Paul Lafargue est issu d'une famille amérindienne - mulâtre par sa mère bordelaise et juive par son père.

Les Lafargue regagnent la France en 1851 ; le jeune Paul est alors âgé de neuf ans. Il suit des études secondaires à Bordeaux, dont est originaire son père François Lafargue, puis des études de médecine à la faculté de médecine de Paris, où il fait connaissance avec Proudhon.

Il collabore alors au journal La Rive gauche, favorable aux idées de Proudhon. À la suite d'une déclaration au premier congrès international des étudiants qui a lieu à Liège, en octobre 1865, et dans laquelle il émet le souhait de voir disparaître les rubans tricolores au profit de la seule couleur rouge, il est exclu à vie de l'université de Paris.

En 1865, il vient présenter l'état du mouvement socialiste français au conseil général de l'Association internationale des travailleurs à Londres. Il rencontre Friedrich Engels et Karl Marx (en février 1865), dont il épouse la seconde fille, Laura, en avril 1868. Il fut élu au conseil général de l'Internationale et fréquenta régulièrement les Marx,

Il participe à la Commune de Paris en 1871. Il est alors envoyé à Bordeaux pour y organiser un soutien pour le mouvement parisien. Il y est rejoint par sa femme, ses enfants et ses belles-sœurs.

Après la Semaine sanglante, pour éviter d'être arrêtés, ils trouvent tous refuge à Luchon.

Il échappe à la répression et sera à l'origine de la construction du Parti Ouvrier avec Jules Guesde.

A la fois théoricien et agitateur politique il sera élu député.

À 69 ans, en 1911, proche de la limite d'âge de 70 ans qu'il s'était fixé, il se suicide à Draveil avec sa femme, en se justifiant dans une courte lettre :

« Sain de corps et d'esprit, je me tue avant que l'impitoyable vieillesse qui m'enlève un à un les plaisirs et les joies de l'existence et qui me dépouille de mes forces physiques et intellectuelles ne paralyse mon énergie, ne brise ma volonté et ne fasse de moi une charge à moi et aux autres. » Paul Lafargue et Laura Marx sont enterrés au cimetière du Père-Lachaise (division 76), face au mur des Fédérés.

Tag(s) : #Débats et réflexions ouvertes

Partager cet article

Repost 0