Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’égalité femme-homme ? Toutes les égalités !

Juste un petit mais fondamental ajout de Sandra, à propos de l'article de Rue 89 Bordeaux, sur le travail d'information, de mobilisation pédagogique, long chemin contre les stéréotypes sexistes, véhiculés par des "traditions" (?), défi que l'Education Nationale relève, pour un apprentissage de l’égalité femme-homme à l'école.
Combat clé dans notre relation à l'Autre, au Monde et surtout à soi même..

Nous en reparlerons lors de notre quinzaine autour du Clown Chocolat en Février 2016 à l'Espace Saint Rémi.

"Quand on me demande ce que je fais, c’est-à-dire ce que je fais dans la vie, curieuse question à quoi l’individu se réduit semble-t-il, aux dépends de ce qui pourrait constituer l’être, et que j’explique mon champ d’action, on me répond parfois avec perplexité, parfois avec goguenardise. La perplexité, dans le meilleur des cas, cela donne : « Mais enfin, Sandra, l’égalité entre les femmes et les hommes est acquise ! »

Il me revient alors d’expliquer l’utilité d’une politique publique. En régime égalitaire, en droit tout du moins, il y a, de fait, un éreintement du sujet. Plus de 30 ans d’études de genre, et toujours une infime porosité entre ce qu’elles apportent de compréhension de notre monde, et le réel d’un imaginaire saturé de stéréotypes sexistes. Eternelle invisibilité du problème des femmes… qui est aussi un problème pour les hommes.

D’un côté comme de l’autre, les assignations de genre sont autant de prisons qui nous diminuent.

Pour un homme, celle qui consiste à se montrer invincible, à ne pas pleurer, à secrètement considérer l’autre comme une proie plutôt que comme un partenaire.

Pour une femme, celle qui consiste à prendre soin, à être douce et docile, sage et mesurée dans ses ambitions comme dans ses désirs.

On le voit, déconstruire les stéréotypes de sexe, contribuer à la diversification des modèles, autrement dit penser le genre, c’est penser des systèmes d’asymétrie à grande échelle, solidaires de toutes les asymétries, qu’elles soient coloniales ou raciales, et contribuer activement à refonder la philosophie politique.

Aussi, lorsque l’Ecole de la République se saisit de cette question avec intelligence, il m’importe de mettre la lumière sur des acteurs engagés… "

Sandra Barrère

Tag(s) : #Le Clown Chocolat à Bordeaux février 2016 à l'Espace Saint Rémi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :