Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La laïcité falsifiée

Ce qui tombait sous le sens il y a encore quelques années, interpelle aujourd'hui.

La Laïcité valeur de gauche, depuis une dizaine d'années, est récupérée par la droite sarkosienne, emboîtée avec l'extrême droite qui la brandissent comme un étendard.

Laïcité, certes mais de quoi est elle le nom ?

C'est autour de ce sujet devenu explosif (sans mauvais jeu de mot) pour notre contrat social et notre démocratie, que porte l'ouvrage de Jean Baubérot.

A l'origine, c'est après l’électrochoc des élections de 2002 qui voit la droite sonnée cherchant à concurrencer l'extrême droite va commencer à s'emparer du mot.

Sur des présupposées autour d'une identité nationale, elle ouvre la voie à MLP qui va récupérer cette laïcité, la dissociant de l'Egalité, de la Fraternité, devenant ainsi une laïcité "excluante" dirigée principalement contre l'Islam.

La boucle est bouclée.

A lire donc, car ce glissement gangrène le débat politique en France y compris à gauche, tournant le dos à la loi de 1905 et en encourageant le confusionnisme.

Quelques rappels :

Un laïque est un partisan actif de la laïcité. Un laïc désigne un adepte d'une religion qui n'est pas membre de son clergé

On voit ainsi naître cette confusion entre laïque se transformant en croisé laïc. Une menace qui exclut l'autre.

Les mots ont leur importance.

La laïcité falsifiée

Jean Baubérot est professeur émérite de la chaire Histoire et Sociologie de la laïcité à l’EPHE. Il a fondé le Groupe Sociétés, Religions, laïcités (CNRS-EPHE), dont il est toujours membre. Ses nombreux travaux sur la laïcité font autorité et ont été traduits en quatorze langues. En 2008, il avait déjà attiré l’attention sur un travestissement de la laïcité dans son ouvrage La Laïcité expliquée à M. Sarkozy et à ceux qui écrivent ses discours (Albin Michel, 2008).

La Laïcité Falsifiée

Jean Bauberot

Edition La découverte 9,50 € (Machine à Lire)

Classiquement considérée comme un des principaux marqueurs de la gauche, la laïcité aurait-elle viré à droite, voire à l’extrême droite ? La question se pose depuis le « débat sur la laïcité » de l’UMP, les effets de manche de la droite populaire et les références répétées de Marine Le Pen à la séparation de la religion et de l’État. De nombreuses personnalités, de gauche et au-delà, dénoncent cette dérive sans véritablement réussir à la réfuter. Protester contre la « stigmatisation » des musulmans – qui est souvent le vrai motif de cette nouvelle posture « laïque » – est bien sûr nécessaire. Mais en rester là se révèle totalement insuffisant, car cette nouvelle laïcité de droite se pare de valeurs partagées comme la démocratie, l’égalité des sexes et la liberté d’expression. Il est donc urgent d’analyser, point par point, comment la laïcité peut être ainsi falsifiée et pourquoi on fait dire aussi facilement à la loi de séparation de 1905 le contraire de ce qu’elle a réellement dit.

C’est ce que fait Jean Baubérot dans cet essai, où il démonte les mécanismes de la nouvelle laïcité, en historien et en sociologue, avec une minutie et une rigueur qui n’excluent ni un ton alerte ni des pointes d’humour. Il montre que, pour promouvoir la laïcité, il faut oser mettre en cause les structures dominantes de la société elle-même. Dans deux chapitres conclusifs passionnants, il propose un « programme républicain pour refonder la laïcité » et une libération des cléricalismes aujourd’hui, grâce à la recherche d’un art de vivre :

la « laïcité intérieure ».

Tag(s) : #lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :