Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nom de la rose, c'était Umberto Eco.

Un grand écrivain, philosophe, médiéviste et surtout un pionnier de la sémiotique (la science des signes) est mort.

Cet italien, engagé dans les débats de son, notre temps mais aussi un homme dégagé dans son oeuvre.

Il a été aussi la parfaite illustration d'un européen au savoir universel, ne délaissant aucun sujet contemporain pour analyser le sens de ces phénomènes.

Je m'en souviens d'un tout particulier analysant les parallèles autour des outils informatiques. Paru dans le journal l'Expresso, ou il comparait le système PC au protestantisme et Apple au catholicisme ???

Drôle mais ça tombait juste.

L'humour le disputait ainsi au sérieux et cet homme disait qu'il "il fallait voir du sens là ou on serait tenté de ne voir que des faits."

Hasard ou pas, je l'évoquais en famille, Aux Charpentiers, restaurant mythique du compagnonnage à Paris, fréquenté par Umberto Eco et ses amis.
C'est à cet endroit que nous l'avions rencontré il y a quelques années. Un beau souvenir.

Au revoir Monsieur Umberto Eco, un esprit libre ne meurt jamais.

Tag(s) : #lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :