Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

- Comme ça, maintenant mon vieux, on pourra plus t'appeler mal blanchi !...
- Comme ça, maintenant mon vieux, on pourra plus t'appeler mal blanchi !...

En ballade dimanche à la brocante des Quinconces, comme d'habitude nous nous sommes mis en chasse pour trouver des traces du Clown Chocolat.

Comme vous vous le rappelez, c'est sur cette place que Chocolat a effectué son dernier tour de piste.

Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais le hasard a bien fait les choses.
Et les bouquinistes nous ont réservé de bonnes trouvailles.

Comme ces journaux pour enfant du début du XXè siècle : "La joie des enfants".

Une couverture inspirée de l'image du clown Chocolat.

Comme vous le voyez c'est un "humour" plein de préjugés à l'égard de l'homme noir ne fait pas dans la nuance.

En plus du racisme, il est représenté ici comme un serviteur. Il est à sa place, celle que lui laisse les dominants.

La aussi les enfants sont réunis , un seul noir ....le serviteur;
La aussi les enfants sont réunis , un seul noir ....le serviteur;

"La joie des enfants" a été un des premiers journaux pour enfant. C'était le supplément du journal Femina (lancé en février 1901, sans doute le 1er véritable magazine destiné aux femmes).
Et puis notre quête nous a fait découvrir un homme de presse le "Citizen Kane" bordelais, Pierre Lafitte (voir sa vie plus bas).

Comme quoi une piste nous amène à en découvrir d'autres.

Au hasard des brocantes : le clown chocolat, toujours !

Un petit tour à la brocante des Quinconces sous le soleil. C'est toujours des découvertes qui vous attendent.

Des rencontres avec des amis bordelais et d'ailleurs, à l'ombre des magnifiques bateaux de croisières stationnés le long des quais.

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0