Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Café Society ! Nostalgie

Depuis 40 ans, au bas mot, chaque année nous ramène son "Woody Allen".

Il y a des hauts et des bas dans nos rendez vous avec notre l'Ami New Yorkais .

Ces bas sont relatifs bien entendu et le dernier opus du cinéaste "Café Society" en fait de mon point de vue partie.

Un air de "déjà vu" qui sent son classique du genre et ses clichés.

Le casting des acteurs remplissent l'absence de renouvellement du maître.

A à quoi cela sert-il ?

A passer le temps. Et pourquoi pas ? On dirait que Woody, fabuleux fabuliste est à sec d'imagination, 80 ans tout de même.

Cela dit pour paraphraser Patrick Modiano "on écrit toujours le même livre", Woody Allen lui ne fait il pas toujours le même film ?

Film ou la nostalgique est très souvent corrigée par l'humour.

C'est quand il s'aventure en dehors de ces clichés que notre cinéaste créé ses chefs d'oeuvre, nous proposant ces portraits profonds de personnages souvent féminin qui nous interpellent.

Là, rien, tout reste en surface, à l'image de la représentation d'Hollywood et son industrie du film qu'il a dénoncé si souvent dans le passé.

Pas de coups de griffes, on constate, sans rire.

Les héros comme des fêtus de paille sont portés par la vie, sans aucune révolte, ils prennent la place dans le trafic (routier et du monde de l'Américan Dream), rêvant à ce qui aurait pu se passer si ........

Une culture de la nostalgie et de la soumission. Pffff !

Pour autant lorsque le noir ce fait dans la salle, dès avant la première image, on sait (si on l'avait oublié) que nous entrons chez Woody .......... par la Musique qui ne nous lâchera plus pendant 1h36.

C'est au moins ça.

Là dessus Woody préserves-toi, tu es formidable !

Synopsis

Pendant les années 1930, le jeune Bobby Dorfman a le sentiment qu'il ne s'accomplira pas à New York. Aussi, est-il envoyé à Los Angeles par sa mère chez son oncle Phil, influent agent hollywoodien. Le professionnel, qui ne sait pas trop quoi faire du jeune homme, finit par le recevoir et lui propose un petit boulot pour démarrer. Il le met également en contact avec une de ses secrétaires, la délicieuse Vonnie, chargée de lui faire découvrir la ville. Bobby tombe très vite amoureux de la jeune femme, mais celle-ci est prise, amoureuse d'un mystérieux journaliste...

Tag(s) : #cinéma

Partager cet article

Repost 0