Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Se taire ou dire ?

Je ne ferai pas ici l'apologie de ces fous de Dieu, appartenant à une secte mortifère, millénariste et assassine qui cherche à déstabiliser la France et l'Occident commettant des crimes qui nourrissent aussi bien, le discours d'islamistes minoritaires que les extrêmes droites des pays visés prêt à partir en croisade.

Ce qui est visé par DAESH, c'est le Vivre Ensemble, qui cimente ce vieux pays autour des principes de laïcité et qui fait sa force.
Cette possibilité pour toutes et tous de choisir, de pratiquer ou pas sa religion. Le saviez-vous, 70 % de nos concitoyens ne se sentent appartenir à aucune religion, et parmi eux 40 % se déclarent athées ou non croyants.

C'est bien cela qui est en cause, la tolérance et le respect de l'Autre. Chacun d'entre nous devient une cible !

Il faut rester ferme sur nos principes démocratiques et se méfier des arguties qui au nom de la recherche d'une "efficacité" discutable, renierainet les principes qui fondent la vie de notre société démocratique. Certains politiques, je dis bien, certains, trouvent là un formidable outil pour attiser les différences, entrenant les discours sur les communautés (?) qui divisent les citoyens en catégories entrant ainsi dans la stratégie voulue par ces criminels.

DAESH et son courant tape successivement sur tout ce qui fait les fondements de notre société.

En visant hier Saint Etienne du Rouvray, petite ville ouvrière de Normandie, ils ont ciblé l'image d'une France pacifiée, construite à travers le monde du travail, de l'école, des luttes ouvrières, des valeurs de notre République et sa diversité.

L'assassinat du prêtre Jacques Hamel, nous a fait découvrir son touchant pendant laïque, le maire communiste Hubert Wulfranc.

En portant le feu et le sang, là au coeur de cette petite ville, ils ont visé la fameuse fracture sociale, avec l'objectif de diviser les populations leurs diversités et détruire ces liens qui se sont crées depuis longtemps à travers des réseaux tissés entre associations, religieuses ou pas, les syndicats, des citoyens issus de milieux différents paupérisées, racialisés malgré les politiques antisociales menées depuis des dizaines d'années.

Cette attaque est faite pour recruter de jeunes paumés, élevés sur fond de misère, d'absence de visons communes, nourris par des trafics divers, ouvrant la porte au nihilisme et passer à l'acte terrorisme, fermant ainsi l'idée même du Vivre Ensemble.

Cette absence d'espérance collective est bien le fruit d'une politique favorisant les plus riches, la destruction des politiques sociales depuis longtemps, soutenus par la droite extrême et d'extrême droite, cette "gauche de gouvernement", a tourné le dos à ses propres valeurs en trahissant ses électeurs, elle a mis en place, sans débat, la loi El Khomry, loi inapplicable, désorientant et démobilisant les classes populaires sur fond d'un état d'exception permanent inefficace et liberticide.

Mais rien n'est écrit, la seule vision guerrière ne suffira pas a combattre les fascistes de DAESH.

Il faut arrêter cette politique guerrière qu'ont mis en place successivement Sarko à Hollande. Leur alignement et intégration dans l'OTAN, interdisant toute politique autonome extérieure.

Stopper la vente d'armement à des pays combattant les Droits de l'Homme.

Mettre en place une vrai politique sociale avec pour objectif l'Egalité.

Faire confiance à la vigilance de toute sa population.

Oui ces assassins mettent en place une stratégie de division et d'accentuation de ce qui fait le ciment de notre société.

Il est temps encore de colmater, consolider les brèches, C'est l'urgence !

Tag(s) : #Débats et réflexions ouvertes

Partager cet article

Repost 0