Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie Hecquet, veuve du Clown Chocolat - épisode V

Nous en sommes à l'épisode V de notre feuilleton de l'été grâce à l'article d'Annick Amar, paru dans le journal le 18è du mois, retraçant la vie de Marie Hecquet, la Veuve Chocolat.

Dans l'épisode IV la rencontre avec Foottit allait faire du duo de clowns, les stars de la Belle époque.

Aujourd'hui c'est l'épisode de la rencontre

Marie Hecquet, veuve du Clown Chocolat - épisode V

Amours clandestines

Les circonstances de la rencontre entre Marie Hecquet-Grimaldi et le clown Chocolat ne sont pas précisément connues.

Deux hypothèses s’affrontent. Ils se seraient rencontrés, fortuitement, en 1887, dans la commune normande de Saint-Valéry en Caux dans laquelle Grimaldi était en fonction avant d’arriver sur Paris et où la troupe du Nouveau Cirque était, cette année-là, en villégiature dans la propriété du directeur du Nouveau Cirque.

La seconde théorie est qu’ils auraient fait connaissance au cirque Fernando, situé au 63 boulevard Rochechouart, où Chocolat a aussi eu l’occasion de faire des numéros avec le clown Geronimo Medrano dit« Boum-Boum », dans les années 1889-1890.

En effet, le cirque Fernando est très fréquenté par les habitants des quartiers populaires. Il prendra, en 1897, le nom de cirque Medrano racheté par le clown du même nom.

Marie Hecquet, veuve du Clown Chocolat - épisode V

Étonnamment, alors qu’Enrico Grimaldi habite toujours boulevard de la Chapelle, Marie met au monde, en 1891, un garçon, Eugène, et , en 1894, une fille, Suzanne dans des hôtels meublés du XVIII ème arrondissement, respectivement, situés au 197 rue de la Chapelle et au 20 rue des Roses.

En 1895, Grimaldi dépose, d’ailleurs, une demande de divorce au Tribunal de première instance de la Seine. Marie est accusée d’adultère et d’abandon du foyer familial.

En effet, depuis de très nombreux mois, elle est partie avec ses enfants vivre chez Chocolat.

Le 9 mai 1895, le jugement de divorce est prononcé aux torts exclusifs de Marie.

A la fin du 19 ème siècle, une femme reconnue adultère est soumise à une sanction pénale et peut être condamnée à la maison de correction pour une durée de trois mois à deux ans. Divorcée, elle n’a pas le droit de se remarier avec son amant appelé son complice. La garde des enfants est confiée au conjoint déclaré « innocent » sauf décision contraire motivée par l’intérêt de l’enfant.

Elle va pouvoir ainsi élever ses enfants avec Chocolat sans qu’Enrico Grimaldi qui les a pourtant reconnus ne s’y oppose et ne cherche, curieusement, jamais à les revoir…..Formant avec Chocolat, l’un des premiers couples mixtes à Paris,

Marie Hecquet est rejetée par une partie de sa famille, condamnée, critiquée voire insultée… par une frange de la société….Mais ne dit-on pas que l’amour supporte tout ?

En tout cas, la communauté circassienne l’adopte immédiatement elle et ses enfants.

Tag(s) : #Clown Chocolat

Partager cet article

Repost 0