Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On terminera provisoirement le tour de notre série sur le cinéma et les instituteurs avec les risques du métier de Cayatte.

N'oubliez pas notre Rendez-vous autour du projet Res Publica "les maïtres du monde

le Mercredi 28 septembre 2016 à 18h30

Projection de "La récréation" hommage au cinéaste militant et surtout instituteur de la République, Paul Carpita, suivie de la conférence théâtralisée de Dominic Rousseau pour la sortie de son livre "Les maîtres du monde".

Rdv Hôtel de Ville de Bordeaux dans le cadre de la Quinzaine pour l'Egalité 2016.

10 Res-Publica et cinéma : Les risques du métier

Résumé : Jean Doucet exerce avec passion son métier d'instituteur dans un village des environs de Louviers. Un jour, une de ses élèves, Catherine Roussel, l'accuse de tentative de viol. Ses parents déposent plainte. Catastrophé, Doucet tente de se disculper, mais l'enquête révèle l'existence probable d'une liaison entre l'instituteur et une autre de ses élèves, Hélène Arnaud. Interrogée, menacée d'un examen médical, l'adolescente passe aux aveux. Une autre accusation vient encore aggraver le cas de Doucet, qui est arrêté et jeté en prison. Le village tout entier lui jette la pierre. Seule sa femme, Suzanne, se refuse à le croire coupable et le défend contre les attaques des villageois...

10 Res-Publica et cinéma : Les risques du métier

Ce film a été tiré d'un livre écrit par Jean Cornec grand militant de l'école publique et président de la FCPE dite à l'époque la fédération Cornec pour dire l'influence du personnage.

Jean Cornec (né le 7 mai 1919 à Logonna-Daoulas (Finistère) et mort le 16 décembre 2003) est un avocat français, membre de La Révolution prolétarienne, revue fondée parPierre Monatte, et président de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) de 1956 à 1980, alors considérée comme étant la Fédération Cornec. Il est le fils de Josette et Jean Cornec, instituteurs syndicalistes (également proches de la Révolution prolétarienne) qui militèrent dans la fédération unitaire de l'Enseignement de la CGTU puis au sein du Syndicat national des instituteurs (SNI).

Infatigable militant laïque, Jean Cornec joua un rôle essentiel dans le développement et l'animation de la FCPE, mais aussi dans l'activité du Comité national d'action laïque(CNAL).

Avocat du SNI, auquel l'attachaient des liens à la fois familiaux et militants, il fut un ardent défenseur de la présomption d'innocence dans les affaires touchant aux risques du métier dont témoignent la publication des Risques du métier en 1967 (dont André Cayatte tirera un célèbre film avec Brel) et de Au préjudice du doute quelque vingt ans plus tard.

Tag(s) : #cinéma, #Res publica

Partager cet article

Repost 0