Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a 80 ans, à la suite du coup d'état d'une partie de l'armée, appuyée par l'Eglise et la réaction espagnole, mais aussi avec le soutien d'Hitler et Mussolini, les factieux sous la direction de Franco allait provoquer une une guerre civile sanglante. 

La République légale espagnole, abandonnée par les démocraties occidentales sera un laboratoire riche d'enseignement militaire pour les puissances de l'Axe, encouragées par la neutralité de l'Angleterre et la France et qui allait projeter l'URSS dans l'alliance contre nature avec les Nazis

Malgré la solidarité internationale autour du Peuple espagnol, l'élan de fraternité et de solidarité comme le montre le reportage de Rotman sur ces Brigades Internationales, ce conflit fut une terrible défaite pour les progressistes prélude aux horreurs de la Seconde Guerre Mondiale.

L'Histoire ne ressert pas le même plat mais elle est riche d'enseignement qu'il faut toujours consulter, discuter pour ne pas recommencer.

Nous commémorons cette aventure en 2016 autour des 80 ans des Brigades internationales comme à a Médiathèque de Pauillac le samedi 19 novembre 2016.

Ci dessous en lien le documentaire de Patrick Rotman sur les Brigades Internationales et le film de Ken Loach Land and Freedom

PS : j'oubliais : après la défaite de la République , la France reçu (je ne peux dire accueillir) 500 000 réfugiés espagnols ....... aujourd'hui 10 000 réfugiés à Calais posent problème ????

Une épopée de la résistance à Franco

Arte diffuse a diffusé le documentaire tout en archives de Patrick Rotman sur les volontaires républicains de la guerre d'Espagne.
Il est dores et déjà disponible en ligne plus bas.

En février 1936, l'Espagne porte au pouvoir une coalition de Front populaire, alliance de républicains de gauche et d'organisations syndicales. Dès juillet, l'armée, hostile au gouvernement légal, tente de le renverser. Sous la houlette de Franco, quelque quarante mille hommes cantonnés au Maroc espagnol cherchent à rallier Madrid par le détroit de Gibraltar. Face au coup de force, la population s'arme, le pronunciamiento échoue. Mais un tiers du territoire espagnol est désormais sous la férule des félons. C'est le début de la guerre d'Espagne.

Morcelé, l'espace resté fidèle à la république voit l'émergence de micro-gouvernements, la multiplication de milices impulsées par les partis politiques (PC, Poum) et les syndicats (UGT, CNT) pour défaire les fascistes. La ferveur révolutionnaire tout à la collectivisation des terres, à l'occupation des usines, à la promotion des plus pauvres, s'accommode mal d'une unité de commandement. Et mal équipés, mal entraînés, sur le front, les combattants républicains ont à faire face à une armée puissante, très vite épaulée par les puissances de l'Axe. Tandis que Hitler envoie chars et ­avions, Mussolini fournit soixant-dix mille hommes à Franco. Un rapport de force inégal que l'URSS va finalement tenter d'inverser à partir de septembre 1936 avec la fourniture d'armement, de conseillers militaires, de membres du NKVD, la police politique de Staline. Et la création des Brigades internationales. Venus du monde entier, quelque trente-cinq mille volontaires rallient le pays pour défendre la république contre le golpe franquiste.

Formidable prouesse que ce film de cent minutes tout en archives, rarement exploitées. Fort d'un montage fluide, soutenu par un commentaire tout à la fois précis et lyrique, le documentaire dévide par le menu l'épopée d'un sacrifice. Narrant parallèlement les événements militaires, « le fossé de sang qui se creuse au coeur du camp républicain », les liquidations staliniennes, l'engagement des intellectuels et des artistes, il parvient avec maestria à faire exister la fièvre de l'époque, ses pénombres, ses illusions perdues. 

Pour ceux que le sujet intéresse regardez Land and freedom du cinéaste Ken Loach.

Tout y est.

Pour les plus jeunes a voir et revoir.Land and freedom de Ken Loach

Tag(s) : #spécial copinage, #Infos et divers, #Débats et réflexions ouvertes

Partager cet article

Repost 0