Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toute ressemblance avec un parti Fasciste National est à priori volontaire.


Même triomphe de la blondeur, même façon de vouloir se respectabiliser, lisser le discours, décontextualiser les citations du grand Jaurès.

Masquer la vraie nature de ce rassemblement national dont la colonne vertébrale c'est un passé de violences, de magouilles, de racisme de ce courant dit populiste.

Et puis le film est porté par une critique de poids, celle du FN (le vrai) qui y voit un film "ringard" et en Catherine Jacob "un pot à tabac". Tout est dit. Bêtise et sexisme.

Ce film de Lucas Belvaux lui a été inspiré lors du tournage de Pas son genre  à Arras en 2014. Formidable réquisitoire mettant en avant les a priori et des codes de classes et sociaux. 

Un film documentaire et une fiction quand même. Grâce aux acteurs Emilie Dequenne, André Dussolier,  Anne Marivin, Guillaume Gouis et Catherine Jacob. Ils montrent comment ces braves gens, abandonnés par l'état protecteur, abreuvés de TF1, entretenant la crainte la peur de l'autre, vivant un enfermement social que les politiques sans principes exploitent.
Le mérite du film aussi c'est de montrer ces fameuses techniques de manipulations de masses, le culte du sang, de l'infiltration par les fachos des clubs de sports, de foot, l'organisation de ces jeux de rôles guerriers, le culte du chef, la violence permanente et surtout le poids de l'internet dans la montée de ces ressentis racistes de Monsieur Tout le Monde qui en se banalisant deviennent des "opinions".

Oui ce film est bien une machine de guerre contre le FN. Il décortique leurs méthodes, toujours les mêmes depuis les années 20, exploitant les frustrations, la misère sociale, politique du bouc émissaire et fait des premières victimes des politiques libérales leur instrument pour installer un régime totalitaire.

L'image de Charles Maurras chez le médecin nous rappelle cette filiation.

N'oublions pas que le FN est un parti qui s'adresse aux petites gens mais est dirigé par des bourgeois et héritiers. Ce n'est pas la moindre de ses qualités que de le rappeler. 

Résumé 

Dans le département du Pas de Calais, Pauline est une jeune infirmère libérale qui doit en permanence tout concilier : son métier où elle croise la misère sociale, ses enfants qu'elle élève seule, et son père ancien métallurgiste à la retraite dont elle doit s'occuper.

Souhaitant profiter de sa popularité dans son quartier, des dirigeants d'un parti extrémiste, le Bloc patriotique, lui proposent d'être leur candidate aux prochaines municipales. Bien qu'elle ait grandi dans la culture communiste, Pauline se laisse séduire par les discours d'Agnès Dorgelle, la présidente de ce parti nationaliste qui affirme se préoccuper du sort des ouvriers.

Elle accepte donc la proposition et se met à battre campagne dans sa ville. Toute sa vie en est alors chamboulée car beaucoup de gens de son entourage commencent alors à se détourner d'elle.

deux blondes sous un terril

Des acteurs plus vrai que nature : deux blondes devant les terrils.

Tag(s) : #cinéma

Partager cet article

Repost 0