Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit coup de rêve et de nostalgie.

Que ceux qui ont vu le Roi de coeur de Philippe de Broca se réjouissent.

Ce film m'est revenu en tête dernièrement, en écoutant les rumeurs du Monde.

La folie des hommes !

En la matière, ce film de de Broca sous ses aspects burlesques nous pose cette question à travers les tribulations du soldat Plumpick errant entre la folie douce des "fous", à celle brutale et criminelle de la Guerre.

Résumé :

Fin 1918, les Allemands abandonnent Marville après l'avoir piégé en y cachant une bombe. Un soldat britannique, Charles Plumpick, est chargé de localiser la machine infernale et de la désamorcer avant qu'elle n'explose. Sur place, il découvre une cité bien évidemment désertée par ses habitants, à l'exception des pensionnaires de l'asile d'aliénés. Ceux-ci l'accueillent à bras ouverts ; ils reconnaissent en lui leur roi (« roi de cœur », cousin du « duc de Trèfle »). Intronisé comme il se doit lors d'une cérémonie officielle à la cathédrale de la ville, Plumpick se laisse séduire par ses nouveaux compagnons, qui ont pour noms, le duc de Trèfle précédemment cité, la duchesse et leurs enfants, le Général Géranium ou monsieur Marcel, mais aussi madame Eglantine et l'une de ses pensionnaires, la jolie Coquelicot. Il n'en oublie pas sa mission pour autant.

Son histoire :

Ce film anticonformiste, évoquant métaphoriquement la fête des fous et le bal des ardents de la ville de Fiume en 1919, sera un échec critique et commercial lors de sa sortie en 1966. Les années 1970 oublieront totalement ce film trop en avance sur son temps. Les droits du film vendus aux États-Unis lui donneront une seconde chance et dans les années 1980, le roi de cœur deviendra un véritable phénomène cinéphile en Amérique, et cela au grand étonnement du réalisateur.

Lieu du tournage Senlis dans l'Oise

Amour sur canapé ?

Amour sur canapé ?

Tag(s) : #cinéma

Partager cet article

Repost 0